MENU

Remodeler une cornée à la Clinique de la Vision Strasbourg

Le cross-linking, nouvel espoir pour stabiliser les kératocônes

Le cross-linking – aussi appelé CXL – est une technique de chirurgie oculaire récente, non agressive et dépourvue d’effets secondaires connus. Elle permet de freiner sensiblement l’évolution d’un kératocône, en renforçant la cornée.

Le cross-linking : technique d’avenir pour freiner l’évolution d’un kératocône

Initiée dans les années 2000 et pratiquée dans quelques centres en France, dont la Clinique de la Vision Strasbourg, la technique du cross-linking est aujourd’hui une source d’espoir pour de nombreux patients atteints de kératocône. Elle est souvent privilégiée pour les profils évolutifs, présentant une déformation évolutive et une cornée pas trop fine (épaisseur supérieure à 400 microns).

Le cross-linking : une opération des yeux en deux temps

Comme bon nombre d’interventions de chirurgie réfractive, le traitement d’un kératocône par cross-linking à la Clinique de la Vision Strasbourg se fait en mode ambulatoire, sous anesthésie locale via instillation de gouttes insensibilisantes.

Etape 1 du cross-linking : l’application de riboflavine

Après avoir ôté l’épithélium situé à la surface de la cornée, votre chirurgien applique une solution de riboflavine sur votre œil, à plusieurs reprises durant une dizaine de minutes. La riboflavine s’impregne dans la cornée déformée et va recréer de nombreuses liaisons entre les fibres de collagène de

Etape 2 du cross-linking : le durcissement du collagène par UV

Une fois la riboflavine bien imprégnée, votre chirurgien vient stabiliser le collagène à l’aide d’un rayonnement UVA, durant plusieurs minutes. Sous l’effet des UV, le diamètre des fibres de collagène va s’agrandire, renforçant les liaisons créées avec votre cornée. À l’issue de l’intervention, une lentille « pansement » est utilisée durant 3 jours afin d’aider à la reconstitution de l’épithélium, couche protectrice de la cornée.

Il existe de nouvelles techniques de cross-linking : la iontophorèse visant à voir le même résultat mais en préservant l'épithélium (technique pratiquée à la Clinique de la Vision Strasbourg).

Les apports du cross-linking dans le maintien de la sphéricité de la cornée

La technique du cross-linking se distingue par ses bons résultats vis-à-vis de l’évolution d’un kératocône, mais aussi par l’absence d’effets secondaires connus. La transparence cornéenne n’est pas modifiée et la riboflavine assure en sus un rôle de filtre UV et de photosensibilisant. Le port de lunettes ou de lentilles reste toutefois souvent nécessaire à l’issue de l’opération.

Selon les cas, ce renforcement moléculaire réalisé par cross-linking peut être consolidé par un soutien « mécanique » apporté par des anneaux intra-cornéens. Grâce à son plateau technique nouvelle génération et au geste éprouvé de ses chirurgiens experts, la Clinique de la Vision Strasbourg compte parmi les quelques établissements en France proposant une opération des yeux par cross-linking et bénéficiant d’une expérience notable dans ce domaine. Pour en savoir plus sur cette intervention, contactez nos équipes et découvrez les apports d’un traitement précoce, parfois dès l’adolescence, d’un kératocône évolutif.