MENU

Au sein de la Clinique de la Vision Strasbourg

Opération et chirurgie de la cataracte au laser

La cataracte liée au vieillissement est la première cause de cécité dans le monde (48 % des cas) et concernerait 18 millions de personnes selon l'OMS. Ce trouble aujourd’hui bien connu, mais redouté par bon nombre de séniors bénéficie désormais d’une prise en charge efficace : l’opération de la cataracte permet en effet de retrouver une vision naturelle et constitue souvent l’occasion de corriger simultanément une presbytie.

La cataracte : voir à travers un voile blanc 

Une personne souffrant de la cataracte perçoit peu à peu son univers à travers un voile. Le mot cataracte viendrait du latin cataracta (chute d’eau) et décrit cette impression de barrière qui s’invite entre les yeux et le monde observé. Lorsque la maladie est à un stade évolué, la pupille passe du noir à un blanc laiteux caractéristique. 

Une maladie des yeux provoquant l’opacification du cristallin 

Au niveau de l’œil, la cataracte va s’exprimer principalement sur le cristallin : cette fine lentille située derrière la pupille permet à l’œil d’accommoder, c’est-à-dire de faire la mise au point. Avec l’avancée en âge, le cristallin usé se modifie : il se durcit sous l’effet de protéines et perd de sa précieuse transparence. Son opacification vient alors « brouiller » les rayons lumineux qui passent en son centre pour aller former l’image sur la rétine. 

La cataracte peut également être congénitale ou consécutive à un traumatisme de l’œil (blessure, coupure, brûlure), mais aussi liée à une maladie (tel le diabète), une exposition excessive aux UVB du soleil, la prise de certains médicaments, le tabagisme, des problèmes nutritionnels, etc. En ce sens, l’adoption de gestes de prévention peut minimiser la survenue de la cataracte.

La chirurgie oculaire, seul traitement à la cataracte

Parce qu’elle est une maladie, la cataracte ne se traite pas via le port de lunettes ou de lentilles de correction. Pas plus hélas, par des collyres, des médicaments ou même une chirurgie réfractive. Seul le remplacement du cristallin permet à ce jour de soigner un patient atteint de cataracte. 

L’opération de la cataracte

En lien direct avec le vieillissement de la population et les progrès scientifiques et technologiques, l’opération de la cataracte est devenue l’opération des yeux la plus pratiquée dans le monde. Son taux de réussite atteindrait les 99 % et beaucoup de chirurgiens n’attendent plus le stade ultime d’une cataracte pour opérer et vous redonner le précieux confort de vision.

  • Avant l’intervention, vos yeux sont insensibilisés à l’aide de collyres anesthésiants ;
  • Avec un laser Femtoseconde ou manuellement, votre chirurgien pratique une fine incision dans votre cornée pour accéder à l’enveloppe du cristallin ;
  • Il y introduit alors une sonde à ultrasons qui va pulvériser les protéines du cristallin et l’amollir en vue de le retirer facilement de son enveloppe ;
  • Votre chirurgien remplace ensuite le cristallin par une lentille artificielle — souple ou rigide — qui va corriger également si besoin, votre presbytie, myopie, astigmatisme ou hypermétropie. 

Cette opération dure de 15 à 30 min et permet de traiter un œil à la fois, en général. Les personnes opérées citent souvent le sentiment de réappropriation du monde dans « toutes ses couleurs » qu’elles éprouvent à l’issue de l’opération. La guérison est complète au bout d’un mois dans l’écrasante majorité des cas. 

Le laser Femtoseconde a révolutionné le traitement de la cataracte

L’avènement de la chirurgie de la cataracte a notamment été permis par le laser Femtoseconde qui allie l’hyper précision (incision, puis pénétration dans l’enveloppe du cristallin) à la puissance puisqu’il permet de vaporiser le cristallin sans engendrer de dommages aux tissus adjacents. 

En France, près de 600 000 personnes sont opérées chaque année de la cataracte (INSERM). À votre tour, ne subissez plus les effets de cette maladie des yeux : sollicitez l’expertise des chirurgiens spécialisés et les performances des lasers dernière génération de la Clinique de la Vision Strasbourg, pour retrouver un confort de vision au naturel*.

* A noter : notre prestation d’excellence va au-delà d’une opération classique de la cataracte et n’ouvre pas droit à un remboursement par la Sécurité sociale.